Bulletin des prix à la consommation de Septembre 2010
Article mis en ligne le 26 juillet 2013
par Webmaster
Imprimer logo imprimer

<media58|icone|legende=complete>
INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC)
DE LA VILLE DE N’DJAMENA (Base 100 = 2005)

Au mois de septembre 2010, l’IHPC connait une baisse de 0,8% par rapport au mois d’août 2010 et a augmenté de 2,3% par rapport au mois de juin 2010. En glissement annuel, c’est-à-dire en variation sur douze mois l’indice du mois de septembre est en baisse de 1,8%. Cette baisse de 1,8% de l’indice est principalement imputable à la fonction des produits alimentaires qui était en hausse de 1,1% en septembre 2009 par rapport au mois de septembre 2008. Le taux d’inflation calculé en variation des moyennes annuelles d’indices est de -0,8% en septembre 2010 contre 11,5% l’année dernière. Cependant depuis trois ans, l’indice des prix à la consommation est passé à plus de 18%. Par rapport à septembre 2008, l’indice de ce mois est en hausse de 4,7%.
En variation mensuelle, la baisse de l’indice du mois est due à la fonction « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (-1,9%) qui est soutenue par les postes suivants : ‘‘céréales non transformées’’(avec une contribution de 91,56%), ‘‘légumes frais’’ (avec une contribution de 57,9%), ‘‘Poissons et autres produits frais de la pêche’’ (41,4% de contribution), les ‘‘Pommes de terre, manioc,
autres tubercules et bananes plantain’’ (16,1% de contribution). Par contre les indices des autres postes de produits alimentaires tels que le sucre et l’huile ont connu respectivement de hausses de 10,3% et 7,1%.
En variation mensuelle, seul l’indice hors produits frais et celui de l’énergie ont augmenté de 1,6% et 1,2% et en variation trimestrielle, seuls l’indice hors produits frais et celui de l’énergie ont baissé.
Cependant en variation trimestrielle, l’on observe des baisses d’indices des produits frais (-3,0%) et des biens durables (-1,4%). En variation trimestrielle, l’indice des produits locaux a augmenté de (2,7%) et celui des produits importés (1,0%). La tendance est inverse lorsque l’on observe les variations sur douze mois où l’indice des produits locaux a baissé (-2,5%) alors que celui des produits importés est quasiment identique (1,2%).
L’indice des services qui, depuis quelques mois connaissait de hausse, est resté stable (-0,1%). Il est particulièrement imputable aux services de restauration. En glissement annuel, les indices des services et des biens durables sont en hausse comparés aux autres biens.



puce Plan du site puce Contact puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2013-2017 © SITE INTERNET INSEED - Tous droits réservés
Site réalisé par BL
Version :